Cérémonie du 19-mars 62

57e anniversaire du 19-mars 62.
La cérémonie commémorative du 19-mars 62, marquant la Journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie [1] et des combats de Tunisie et du Maroc, s’est déroulée sous le soleil.

La cérémonie, dirigée par le chef du protocole, Jean Caillaba, s’est tenue en présence du maire et des membres du conseil municipal, des organisations d’anciens combattants, des personnalités civiles et militaires, du piquet d’honneur, des porte-drapeaux et de la population.

Le cortège s’est formé au monument aux Morts dès 10h45 pour démarrer à 11h précises afin de se rendre devant la stèle du cimetière.

Après avoir rendu les honneurs au cimetière, le cortège est revenu au monument aux Morts où ont eu lieu les lectures de l’ordre du jour du général Ailleret et du message de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, et les dépôts de gerbes.

À l’issue de l’hommage, les officiels ont salué les porte-drapeaux et le piquet d’honneur.

Le maire a remercié ceux qui se sont associés à la cérémonie et les a invités au traditionnel vin d’honneur, offert par la municipalité, dans la salle de l’Acacière.

[1Durant cette guerre, 3 millions de jeunes français furent mobilisés en Afrique du Nord (Tunisie, Maroc, Algérie) du 1er janvier 1952 au 19 mars 1962.
La France a compté 29.203 morts, et de nombreuses victimes civiles.
La cérémonie du 19-mars 1962 permet aux générations actuelles de ne pas oublier cette période historique et tragique.

M. Gérard Delpio, le président appaméen de la FNACA M. Jean Claude Combres, le maire M. Fabien Colin , représentant du député Michel Larive M. Delpio, M. Combres et Mme Bordes, conseillère départementale. - Test les porte-drapeaux