Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Municipalité > archives vie municipale > Archives municipalité 2011 > Pins parasols de La Palanque

Pins parasols de La Palanque

NOUS DEVONS NOUS EN SÉPARER : ils causent trop de dégâts

Ces derniers mois, face aux commerces de la Palanque, nous avons constaté une déformation progressive de la chaussée, des rigoles, des bordures de trottoirs et des trottoirs.

Ce phénomène, qui s’est accentué jour après jour de manière inquiétante, nous a amenés à faire des sondages sous chaussée et sous trottoir, pour déterminer la cause exacte de ces graves dégradations.

Sur le croquis ci-dessous, on constate qu’elles proviennent des racines des pins qui s’insinuent entre une buse du réseau pluvial, d’un diamètre de 800 millimètres, et l’ensemble rigole et bordure situé très exactement au-dessus. En grossissant ces racines soulèvent chaussée, rigoles et trottoirs.

De même, on voit qu’elles ont occasionné aussi des dégâts sur les buses, dégâts qui vont inévitablement s’aggraver si nous n’intervenons pas.

Pour faire cesser le phénomène, nous devons stopper la pousse des racines soit en les coupant, soit en arrachant les pins. Mais, la coupe des racines est à même de compromettre la stabilité, la bonne tenue au vent des pins et donc de constituer un danger certain.

Par conséquent, la seule solution est de s’en séparer.

Bien à regret, le Conseil municipal a pris cette décision, car il est évident qu’on ne peut faire courir le moindre risque aux personnes circulant à pied ou en voiture à proximité et aux riverains.

La suppression des pins aurait été, de toute manière, inévitable dans les prochaines années car leur développement aurait constitué à la longue une gêne et un danger.

De plus, la chute incessante des aiguilles demande un gros entretien afin de maintenir le site propre pour éviter l’obstruction du réseau pluvial et les effets néfastes.

Au vu de cette situation, le Conseil municipal a saisi l’opportunité pour réaménager cet espace : des bancs, côté commerces pour la sécurité, des arbustes, des massifs fleuris de type méditerranéen, composés de plantes résistantes à la chaleur, nécessitant peu d’eau et peu d’entretien. De même, un abribus, fort demandé et certes nécessaire, sera aussi implanté.

Un croquis non contractuel du projet vous est présenté.

Notre préoccupation est de rendre pour chacun le lieu agréable et aéré, de préserver l’intérêt des commerces en ménageant une visibilité plus grande.

Certes, ces travaux génèreront quelques embarras. Nous vous prions de bien vouloir excuser d’avance la gêne occasionnée. Nous ferons le maximum pour pallier ces inconvénients en espérant qu’ils seront de la plus courte durée possible.

Les travaux devraient débuter mi-mars.

info portfolio

trottoir dégats sur les buses avant après état des lieux

Site officiel de la commune de LA TOUR-DU-CRIEU en Ariège